Modernisation de la gare, passerelle de Lisieux (14)

PHOTOS

previous arrow
next arrow
Slider

LITTERATURE

INFORMATIONS

SNCF RESEAU AGENCE NOR MOAOP
Paysage & Architecture
LAK+ Paysage – Sncf Reseau
Pierre Lépinay Architecture
Montant des travaux : NC
Livraison septembre 2019
Photographies en chantier : Pierre Lépinay

Le projet global concerne la modernisation de la gare de Lisieux. Il est prévu de rendre accessible aux personnes à mobilité réduite l’ensemble du site.

En plus de ces aménagements, le projet, qui fait l’objet de la présente demande de permis de construire, consiste en :

– Création d’une passerelle piétonne aérienne destinée à rendre accessible au public les liaisons entre les quais 1 à 4. Le niveau de la passerelle est accessible depuis les quais par des escaliers et ascenseurs. L’accès principal à la passerelle, parvis du quai 2, est renforcé par un aménagement paysagé (socle) qui accompagne la montée par l’escalier central. Cette passerelle sera plantée. En relation avec la pinède située au Sud-Est, des pins émergeront du socle paysager afin de venir mettre en relation cet ouvrage, la pinède et, dans le grand paysage, la basilique et son versant boisé. Les utilisateurs sont invités à une promenade, sur une passerelle belvédère, leur offrant des points de vue sur le paysage ferroviaire, la ville et la basilique. A terme, ils seront en relation avec le houppier des pins.

-Création d’un aménagement paysagé au Sud-Est du site, nommé « pinède ». Afin de hiérarchiser les horizons et d’intégrer les éléments bâtis de la gare et leur relation à la basilique, au coteau boisée et à son prolongement vers l’ouest avec la ville, le vaste terre-plein situé au Sud-Ouest de la gare sera boisé d’une pinède.. Elle vient renforcer le socle boisé sur lequel est construite la basilique. Par ailleurs, cette pinède permettra de créer une vaste aire d’infiltration des eaux venant des surfaces des quais et de la passerelle construite ainsi que du bâtiment de signalisation existant. Elle deviendra une salle d’attente de plein air en belle saison.

Sur le quai 2, il percevra la ville bâtie sur le coteau se prolongeant vers l’Est par la colline de la basilique. Les limites du ferroviaire et le parking situé au Nord des hangars sont traités par des haies plantées le long des clôtures permettant de cadrer les vues en simplifiant l’horizon par des lignes claires limitant les effets discontinus des zones techniques.

PLANS